Jeux interdits sur la plage

Quand un blogueur un peu coquin et une blogueuse un peu coquine décident de coquiner ensemble... La coquine est partie, je continue tout seul...

03 février 2013

Sous la lune

La lune de ton corps nu me vantait les délices
Ses formes je savourais sous le doux rayon blanc
glissant délicatement. Un parfum de mélisse
En rehaussait l'éclat, comme un rêve s'installant

Je n’osais pas le toucher de peur que tu t'éveilles
De peur de rompre ainsi ce charme venu des cieux
Qui faisait miroiter une à une ces merveilles
S'imprimant innocemment jusqu'au fond de mes yeux

Je caressais du regard la fesse croustillante
Ondulante sous le jeu de ta respiration
Le creux des reins dessinait une vague ondoyante
Qui faisait naître en moi une chaude sensation

Les reflets opalescents te faisaient fée de jade
Le rose pâle d'un sein que ton bras me cachait
S'illuminait d'un sourire au parfum de grenade
Qui sur ma bouche je ne sais comment se posait

Je me suis endormi en emmenant cette fée...
La lune ici aussi de sa robe te parait
De son voile accentuant une peau argentée
Tu dansais et tournoyais et bientôt m'enivrais

Et je fis en rêvant ce que je n'ai osé faire,
Te prendre par la taille et sur l'herbe nous coucher
Te guider entre mes bras jusqu'à la stratosphère
Pour attendre que l'aurore vienne nous chercher

Le 25/10/2012 © JFP

Posté par Djoe l indien à 20:33 - Jeux sous la couette - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire